imprimer contact newsletter facebook twitter mentions
Panorama depuis le parc de la Butte du Chapeau rouge. Photo Vincent Delaveau.
Panorama depuis le parc de la Butte du Chapeau rouge. Photo Vincent Delaveau.
La Voix des lieux Menufleche_bas

La Zone des fortifs' : jardins, apaches, pierreuses et gigolettes

La Voix des lieux Menufleche_bas

La Zone des fortifs' : jardins, apaches, pierreuses et gigolettes

La construction récente de la ligne T3 du tramway sur les boulevards des Maréchaux et la couverture du périphérique au niveau de la porte des Lilas ont métamorphosé ce morceau du nord-est parisien, autrefois occupé par l’enceinte de Thiers et la « zone ». Ces travaux ont aussi été l’occasion de retisser les liens entre Paris et sa proche banlieue.

En 1840, inquiets d’une alliance formée contre la France, Louis-Philippe et son président du Conseil Adolphe Thiers entreprennent de fortifier Paris et sa proche banlieue. Le mur, long de 34 kilomètres, est percé d’une soixantaine de portes et poternes et rythmé par 95 bastions. Il est aussi précédé d’une bande de terrain non constructible de 250 mètres de profondeur, la fameuse zone. En 1919, ce système défensif est déclassé et libère de vastes espaces à aménager. Immeubles d’HBM (habitations à bon marché), jardins et équipements sportifs sont aménagés dans les années qui suivent. Le boulevard périphérique, inauguré en 1973, parachève le tableau.

C’est l’histoire de cette frontière que raconte cette visite, entre le parc de la Butte du Chapeau rouge et nouvelle la porte des Lilas. Ce parcours original est aussi l’occasion de découvrir des lieux et des édifices méconnus : l'îlot Hérold et son jardin, l’hôpital Robert Debré (ext.), l’église Notre-Dame de Fatima, des immeubles des années 20 et 30, un jardin suspendu sur le périphérique, un regard de l'aqueduc du Pré-Saint-Gervais...

silhouette_chien
PARTICULIERS Cette visite n'est pas programmée dans les prochaines semaines. Calendrier des visites Lettre d'information GROUPES PRIVÉS Cette visite peut être organisée à la carte tous les jours.
Pas de droit d'entrée.
Mode d'emploi Devis Catalogue complet des visites
corbeau
Le Paris des frontières
La construction de l'enceinte de Thiers dans les années 1840, bordée de la fameuse zone, a profondément marqué la physionomie des quartiers environnants. Bâtis de façon souvent anarchique, occupés par une population modeste et par des activités industrielles, ils ont fait l'objet d'importantes transformations depuis la démolition des fortifs dans les années 1920. Ces quartiers conservent un charme incomparable en marge de la ville. Leur découverte est un étonnement de chaque instant. Voir toutes les visites de ce thème
Copyright Vincent Delaveau / la Voix des lieux, 2004, 2017. Reproduction interdite sans autorisation.