imprimer contact newsletter facebook twitter mentions
Villa de la rue du parc Montsouris. Photo Vincent Delaveau.
Villa de la rue du parc Montsouris. Photo Vincent Delaveau.
La Voix des lieux Menufleche_bas

Parc, ruelles et villas de Montsouris

La Voix des lieux Menufleche_bas

Parc, ruelles et villas de Montsouris

Inauguré en 1878, le parc Montsouris est l’un des éléments forts du réseau d’espaces verts voulu par Napoléon III. Dans les décennies qui suivent son ouverture, plusieurs voies sont créées à proximité immédiate. L’échelle et la variété des constructions, la verdure omniprésente et le calme qui règne ici donnent à ces confins de la ville un charme incomparable.

Créé comme pendant méridional des Buttes-Chaumont, le parc Montsouris déploie ses vastes pelouses et ses arbres majestueux à l’emplacement d’anciennes carrières. L’ingénieur Alphand, chargé du service des promenades et plantations, a su admirablement exploiter le relief accidenté du terrain et théâtraliser le chemin de fer de ceinture qui traverse le parc. La rocaille et sa cascade, les rambardes en faux bois, les perspectives savantes et les essences variées sont exemplaires des jardins haussmanniens.

Les espérances de voir le quartier se développer ont été déçues jusqu’à l’aube du XXe siècle. Les ruelles et impasses sont alors investies par des ménages modestes puis une clientèle bourgeoise. Des artistes reconnus ont aussi choisi ces parages paisibles et pas trop éloignés de Montparnasse, comme Soutine, Braque, Lurçat, Foujita ou Chana Orloff. Cette clientèle exigeante confie la construction de ses villas à des architectes novateurs comme Le Corbusier ou Perret. Leurs œuvres contrastent avec d’autres demeures plus éclectiques ou pittoresques.

silhouette_chien
PARTICULIERS Cette visite n'est pas programmée dans les prochaines semaines. Calendrier des visites Lettre d'information GROUPES PRIVÉS Cette visite peut être organisée à la carte tous les jours. Elle est également proposée l'été en soirée.
Pas de droit d'entrée.
Mode d'emploi Devis Catalogue complet des visites
corbeau
Paris au fil de son méridien
En 1667, lors de la pose de la première pierre de l'Observatoire de Paris, les scientifiques définissent le tracé du méridien de Paris, destiné au calcul des longitudes. Depuis 1994, il est matérialisé au sol par des médaillons et constitue le fil conducteur d'une traversée originale de Paris du nord au sud. Voir toutes les visites de ce thème
Copyright Vincent Delaveau / la Voix des lieux, 2004, 2017. Reproduction interdite sans autorisation.