imprimer contact newsletter facebook twitter mentions
Jardin des Tuileries, Hercule Farnese. Photo Vincent Delaveau.
Jardin des Tuileries, Hercule Farnese. Photo Vincent Delaveau.
La Voix des lieux Menufleche_bas

Les Tuileries, un palais disparu, un jardin de statues

La Voix des lieux Menufleche_bas

Les Tuileries, un palais disparu, un jardin de statues

En 1563, Catherine de Médicis entreprend la construction d'une nouvelle résidence hors des murs de la ville, prolongée par de vastes jardins. Ce château encore modeste est appelé à un brillant avenir : agrandi considérablement au fil des siècles, il est, de 1789 à 1870, la résidence de tous les souverains qui se sont succédés sur le trône.

Bien que disparu dans les flammes en 1871, le palais des Tuileries a profondément marqué l'espace parisien, du Louvre à la Défense. Le jardin, qui lui a survécu, îlot de calme et de verdure au centre de la ville, offre une passionnante leçon d’histoire des jardins. Si les vergers et la grotte de Catherine de Médicis et les mûriers d’Henri IV ne demeurent que par le souvenir, les différents espaces du jardin évoquent son histoire mouvementée. À l'est, le Grand Carré, dessiné par Le Nôtre, demeure coupé par un ah-ah, matérialisant la limite du jardin réservé de Louis-Philippe. Les statues provenant de différents parcs royaux, ainsi que deux curieux exèdres rappellent les projets ambitieux de la Révolution pour les Tuileries.

Dans le cadre de l’opération « Grand Louvre », le jardin a fait l’objet d’importants travaux de restauration depuis une quinzaine d'années. L’écriture contemporaine des paysagistes Pascal Cribier et Louis Bénèch cohabite habilement avec les grands moments de son histoire. Dans la continuité du musée de plein air créé par la Révolution, la promenade dans les bosquets est ponctuée par les oeuvres de sculpteurs du XXe siècle : Rodin, Giacometti, Moore, Dubuffet...

silhouette_chien
PARTICULIERS Cette visite aura lieu le jeudi 18 mai 2017 à 18h45.
Rendez-vous sous l'arc de triomphe du Carrousel.
Durée : 1h30 à 2h.
Tarifs et conditionsfleche_bas Tarif normal 12€. Tarif réduit 9€ (moins de 25 ans et demandeurs d'emploi sur présentation d'un justificatif). Pas de droit d'entrée. Paiement sur place en espèces ou par chèque à l'ordre de Vincent Delaveau. Réservationfleche_bas La réservation est obligatoire pour cette visite. Pensez à indiquer dans votre message la visite qui vous intéresse, le nombre de participants ainsi que votre numéro de téléphone, portable si possible.
Réserver maintenant
Carte de fidélitéfleche_bas Dès votre première visite, n'hésitez pas à demander votre carte de fidélité. Après 9 visites, payées, la 10e vous est offerte, soit une réduction de 10%. La validité de la carte n'est pas limitée dans le temps et elle n'est pas nominative. Vous pouvez ainsi en profiter avec vos proches. Calendrier des visites Lettre d'information
GROUPES PRIVÉS Cette visite peut être organisée à la carte tous les jours. Elle peut également avoir lieu en soirée l'été.
Pas de droit d'entrée.
Mode d'emploi Devis Catalogue complet des visites
corbeau
Le grand axe de Paris
En 1563, Catherine de Médicis entreprend la construction du château des Tuileries. Peu à peu transformé en un vaste palais, il fut réduit en cendres en 1871. Pourtant, du Louvre à la Défense, la perspective de ce palais disparu structure encore tout l'ouest parisien. Ces quelques visites jalonnent ses huit kilomètres. Voir toutes les visites de ce thème
Copyright Vincent Delaveau / la Voix des lieux, 2004, 2017. Reproduction interdite sans autorisation.