Voûtes du déambulatoire de l'église Saint-Séverin. Photo Vincent Delaveau.
Voûtes du déambulatoire de l'église Saint-Séverin. Photo Vincent Delaveau.
La Voix des lieux Menufleche_bas imprimer contact newsletter facebook instagram mentions

Saint-Séverin et Saint-Julien-le-Pauvre, deux sanctuaires au Quartier Latin

La Voix des lieux Menufleche_bas imprimer contact newsletter facebook instagram mentions

Saint-Séverin et Saint-Julien-le-Pauvre, deux sanctuaires au Quartier Latin

Fondés à l'époque mérovingienne hors les murs de la ville, de part et d'autre de l'ancien cardo maximus romain, ces deux sanctuaires ont été rattrapés par le développement du Quartier Latin au XIIe siècle. Alors que Saint-Séverin est devenue une église paroissiale, Saint-Julien-le-Pauvre a longtemps été la chapelle d'un hospice, avant d'entrer dans le giron de l'Hôtel-Dieu. Cette visite vous invite à découvrir ces deux églises remarquables, si proches et si différentes.

Pour faire face au dynamisme du quartier à la fin du Moyen âge, Saint-Séverin est en grande partie reconstruite. Si l'architecte a montré une certaine modestie en reprenant l'élévation et le rythme de trois travées plus anciennes conservées dans la nef, il a réalisé dans le double déambulatoire l'un des ensembles gothiques les plus raffinés à Paris. Non par la richesse de la sculpture mais par la variété des supports et leur impeccable liaison graphique avec les innombrables nervures des voûtes. Cette architecture est le cadre d'un bel ensemble de vitraux, du XVe au XXe siècle. L'église conserve également ses charniers, plusieurs chapelles peintes, des tableaux et... un puits.

Quoi qu'en dise la tradition, Saint-Julien n'est pas la plus vieille église de Paris, ce qui n'ôte d'ailleurs rien à son intérêt. Elle se signale notamment par l'architecture de son chœur, bel exemple des débuts du gothique à Paris et par un grand lutrin rocaille en fer forgé. La présence étonnante d'une iconostase rappelle que l'église est affectée depuis la fin du XIXe siècle au culte melkite grec. Dans le square qui jouxte l'église, près du plus vieil arbre de Paris, une fontaine en bronze du sculpteur Goerges Jeanclos nous permettra d'évoquer la légende de Saint-Julien.

PARTICULIERS Cette visite aura lieu le mardi 31 décembre 2019 à 10h00 .
Rendez-vous Devant l'église Saint-Julien-le-Pauvre, rue Saint-Julien-le-Pauvre.
Durée : 1h30 à 2h.
Tarifs et conditionsfleche_bas Tarif normal 16€. Tarif réduit 12€ (moins de 25 ans et demandeurs d'emploi sur présentation d'un justificatif). Paiement à la réservation en ligne ou par chèque à l'ordre de Vincent Delaveau. Annulation possible jusqu'à J-7. Don en plus à la paroisse 4.00 € à régler sur place. Réserver Calendrier des visites Lettre d'information
GROUPES PRIVÉS Cette visite peut être organisée à la carte tous les jours du mardi au samedi.
Don en plus à la paroisse.
Mode d'emploi Devis Catalogue complet des visites
Lionceau
Pas très loin, il y a aussi...
Bernardins Le collège médiéval des Bernardins Police Musée de la Police : ordre, crimes et châtiments Cluny Trésors du Moyen âge au musée de Cluny Conciergerie La Conciergerie, du palais médiéval à la prison de Marie-Antoinette
Paris au Moyen âge
Malgré les bouleversements urbains, la ville du Moyen âge n'a pas disparu du paysage parisien, loin de là. Les rues étroites, le parcellaire serré, les églises, des maisons à pignon sur rue, quelques demeures, de nombreux vestiges de murailles sont autant de souvenirs du dynamisme de la ville médiévale. Cette sélection de visites vous les fera découvrir. Voir toutes les visites de ce thème
© Vincent Delaveau / la Voix des lieux, 2004, 2019. Reproduction interdite sans autorisation.