imprimer contact newsletter facebook twitter mentions
Église Saint-Germain de Charonne. Photo Vincent Delaveau.
Église Saint-Germain de Charonne. Photo Vincent Delaveau.
La Voix des lieux Menufleche_bas

Charonne ou les charmes d'un ancien village vigneron

La Voix des lieux Menufleche_bas

Charonne ou les charmes d'un ancien village vigneron

Malgré d'inévitables transformations, le quartier de Charonne conserve une atmosphère tout à fait attachante et de nombreux souvenirs de son passé villageois. Le parcours de cette promenade, loin des sentiers battus, vous offrira des découvertes surprenantes dans un authentique quartier parisien.

Charonne partage l'histoire de la plupart des anciens villages de la périphérie de Paris. Ses hauteurs verdoyantes couvertes de vignes ont d'abord attiré des bourgeois et aristocrates parisiens qui y ont établi leur villégiature. Ces occupants paisibles ont vite cohabité avec les fêtards attirés par les guinguettes des barrières. Enfin, l'industrialisation au XIXe siècle a suscité l'installation d'une population ouvrière nombreuse et la formation de lotissements plus ou moins anarchiques, aujourd'hui pleins de charme.

C'est toute cette histoire que raconte le patrimoine de Charonne. L'église Saint-Blaise, encore bordée par son cimetière, montre la simple architecture gothique d'une église de campagne. Les ruelles et les cours environnantes, bordées de maisons basses en plâtre ont gardé au quartier son ambiance villageoise. Le charmant pavillon de l'Ermitage, construit dans les années 1720 pour la duchesse d'Orléans, épouse du Régent, est une ancienne dépendance du château de Bagnolet et rappelle la vocation résidentielle et aristocratique de cette agréable campagne. De longues impasses verdoyantes guident le regard au coeur des vastes îlots. L'ancien chemin de fer de ceinture est encore dominé par une gare de voyageurs. À quelques pas de là, la « Campagne à Paris », paisible lotissement ouvrier des premières années du XXe siècle aligne sagement ses 93 maisons de brique et leurs petits jardinets.

silhouette_chien
PARTICULIERS Cette visite aura lieu le vendredi 28 juillet 2017 à 10h30.
Rendez-vous M° Porte de Bagnolet, sortie boulevard Mortier.
Durée : .
Tarifs et conditionsfleche_bas Tarif normal 12€. Tarif réduit 9€ (moins de 25 ans et demandeurs d'emploi sur présentation d'un justificatif). Pas de droit d'entrée. Paiement sur place en espèces ou par chèque à l'ordre de Vincent Delaveau. Réservationfleche_bas La réservation est obligatoire pour cette visite. Pensez à indiquer dans votre message la visite qui vous intéresse, le nombre de participants ainsi que votre numéro de téléphone, portable si possible.
Réserver maintenant
Carte de fidélitéfleche_bas Dès votre première visite, n'hésitez pas à demander votre carte de fidélité. Après 9 visites, payées, la 10e vous est offerte, soit une réduction de 10%. La validité de la carte n'est pas limitée dans le temps et elle n'est pas nominative. Vous pouvez ainsi en profiter avec vos proches. Calendrier des visites Lettre d'information
GROUPES PRIVÉS Cette visite peut être organisée à la carte tous les jours.
Pas de droit d'entrée.
Mode d'emploi Devis Catalogue complet des visites
corbeau
Les villages de Paris
En 1860, Paris annexe les communes de sa périphérie, anciens villages ruraux alors en plein développement. Pourtant, l'intégration n'a pas été complète et de nombreux quartiers, à commencer par Montmartre, conservent un charme villageois très dépaysant avec leurs jardins, leurs maisons basses et leurs recoins paisibles. Voir toutes les visites de ce thème
Copyright Vincent Delaveau / la Voix des lieux, 2004, 2017. Reproduction interdite sans autorisation.