imprimer contact newsletter facebook twitter mentions
La Voix des lieux Menufleche_bas

De Lutèce à Paris, souvenirs de la ville antique

La Voix des lieux Menufleche_bas

De Lutèce à Paris, souvenirs de la ville antique

En 50 avant Jésus-Christ, toute la Gaule est occupée. Toute ? Peut-être pas mais la cité des Parisii assurément. Dans le cadre de la réorganisation du réseau routier et urbain qui suit la conquête romaine, Lutèce est fondée sur un site semble-t-il presque vierge. Elle s'étend sur notre île de la Cité et surtout sur la rive gauche, sur les pentes de la Montagne Sainte-Geneviève. Organisée selon une trame à peu près régulière, elle est dotée de plusieurs monuments : forum, thermes, théâtre et arènes.

À la fin du IIIe siècle, face à la menace de peuples barbares venus de l'est, la ville se replie partiellement sur l'île de la Cité désormais fortifiée. Loin d'être une période de décadence, le IVe siècle est une étape importante de l'histoire de la ville : Lutèce devient une ville de garnison stratégique et plusieurs monuments sont alors construits, notamment la basilique du Marché aux fleurs et la première cathédrale. Enfin, c'est à cette époque que la ville commence à porter le nom de l'ancienne tribu gauloise des Parisii et devient Paris.

Notre parcours commencera sur l'île de la Cité où subsiste le tracé du cardo maximus romain. Sur la rive gauche ensuite, nos deux principales étapes seront les thermes de Cluny (extérieur) et les arènes de Lutèce. Au fil de nos pas, nous évoquerons ce que les fouilles archéologiques nous ont révélé de l'organisation et de l'aspect de la ville ainsi que de la vie quotidienne de ses habitants.

silhouette_chien
PARTICULIERS Cette visite n'est pas programmée dans les prochaines semaines. Calendrier des visites Lettre d'information GROUPES PRIVÉS Cette visite peut être organisée à la carte tous les jours.
Pas de droit d'entrée.
Mode d'emploi Devis Catalogue complet des visites
corbeau
Copyright Vincent Delaveau / la Voix des lieux, 2004, 2017. Reproduction interdite sans autorisation.